Parc Naturel Régional des Monts d'Ardèche

Consultez et participez

Retour à la liste

Moulinage du Pont à Laviolle

Moulinage du Pont à Laviolle

Patrimoine industriel et artisanal
Usines et ateliers

Adresse : Laviolle

Commune : Laviolle

Date de construction : 1873

Période : XIXème

Architecte / créateur : Auguste PAILHON

Résumé

La fabrique du pont à Laviolle est l'ultime moulinage de la vallée de la Volane. D'un style architectural traditionnel, la fabrique du pont apparait comme un exemple typique des usines à soie du XIXème siècle.

Historique

A la veille de la Seconde Guerre Mondiale, la fabrique qui est aux mains d'Adolphe Pailhon, fils du constructeur, connait des difficultées, liées aux différentes crises de l'industrie de la soie de l'époque. Le décès précoce de ce dernier, à une quarantaine d'années, va entraîner la fermeture du site. Pendant la guerre, l'usine était à l'abandon. Elle sera occupée par la Compagnie de Francs-Tireurs Partisans Français.

Après la libération, l'usine est reprise par le maire de Laviolle, M. Toussaint-Verdèche, qui tente de relancer l'activité. Puis elle sera louée par M. Boiron, expéditeur à Vesseaux. Comme presque partout en Ardèche la fibre synthétique remplace la soie naturelle. L'atelier va alors être transféré au 1er étage, les machines travaillant la fibre synthétique étant plus légères et demandant moins d'espaces.

Ce fut l'un des moulinages les plus importants de Laviolle, avec plus d'une quarantaine d'ouvrières au plus fort de son activité.

Malgré les initiatives locales destinées à maintenir son activité, la Fabrique du Pont ferme définitivement ses portes dans les années 1960.

Aujourd'hui, propriété communale, le bâtiment sert d'entrepôt, mais aussi d'habitation.

Description architecturale

De taille assez imposante avec ses 60 m de longueur sur 12 mètres de largeur, la fabrique s'élève sur deux niveaux. Au rez-de-chaussée, se trouve l'atelier sous voûte, où l'on moulinait autrefois la soie naturelle et au premier étage se trouvent les dortoirs et le logement du patron.

La fabrique était alimentée par une double prise d'eau : la première se trouve sur la Volane, la seconde sur le ruisseau de Varneyre. Les deux canaux se rejoignent une dizaine de mètres en amont du moteur hydraulique qui fonctionnait grâce à une roue à aubes. Le canal sur la Volane est toujours visible.

Monument historique : non

Reconversion : 1 en partie, entrepôt communal et logements

Statut de la propriété : Public

Ouverture au public : Non

Calculer votre itinéraire


Date de mise à jour de la fiche : 1999-11-30

Sources

Auteur de la fiche d'inventaire : Céline BRADIC, stagiaire au Parc

Modifier cette fiche

Vous souhaitez proposer des modifications ou des compléments concernant cette fiche du patrimoine ?

Proposer vos modifications ou compléments

Rechercher un site Inventaire du patrimoine

 
 
 
 

Actualités

Histoires d’industries - Jeudi 18 Avril - St Martin de Valamas - Atelier du bijou 18h

Histoires d’industries - Jeudi 18 Avril - St Martin de Valamas - Atelier du bijou 18h

Rencontre autour de l’histoire industrielle de l’Ardèche

Voir toutes les actualités