Parc Naturel Régional des Monts d'Ardèche

Ici on fait l'inventaire !

Un inventaire participatif

Le Parc des Monts d'Ardèche souhaite connaître et faire connaître les éléments matériels et immatériels caractéristiques de son territoire. En effet, si bien des inventaires ont été réalisés, ils sont rarement disponibles, et de nombreux patrimoines restent encore mal connus.

De ce constat est né le projet de créer un site thématique autour des patrimoines des Monts d'Ardèche, associant la diffusion des inventaires déjà réalisés à la mise en place d'un inventaire participatif. Il s'agit là d'un travail de longue haleine, c'est pourquoi il était important de lancer ce projet dès la mise en œuvre de la nouvelle charte du Parc.

creer-n-fiche3

Un inventaire participatif pour :

  • recenser le patrimoine culturel du territoire, matériel ou immatériel
  • dans une démarche participative autour d'un bien commun, en permettant à chacun de devenir un acteur du patrimoine local
  • partager des connaissances avec les habitants, les élus, les acteurs locaux, ...
  • faire connaitre et reconnaitre la richesse et la diversité des patrimoines des Monts d'Ardèche

Qui peut participer ?

Toute personne désireuse de recueillir, de transmettre ou de valoriser ses connaissances en lien avec le patrimoine.

Comment ?

En remplissant directement en ligne le formulaire : cliquez sur l'onglet "Créer" à gauche de ce texte ou "Créer une fiche" en haut de cette page.

Dans le cadre de la démarche Patrimoine industriel, vous pouvez également la remplir en téléchargeant le formulaire en version Word ci-dessous et en le renvoyant à l'adresse mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.. Si vous souhaitez intégrer une fiche sur une commune hors Parc, vous ne pouvez le faire que via le formulaire en version Word. 

Comment vont apparaître les informations sur le site ?

Le site de l'inventaire participatif est amené à se développer au fur à mesure des contributions de chacun.

C'est pourquoi les formulaires remplis sont envoyés directement au Parc naturel régional des Monts d'Ardèche, qui les soumet à un groupe de travail destiné à valider les informations avant leur mise en ligne.

Sept grands types de patrimoine retenus :

  • patrimoine industriel et artisanal : usines et ateliers – mémoire et savoir-faire
  • patrimoine religieux et monastique : architecture et art sacré – rites, traditions et lieux de pèlerinage
  • patrimoine agricole et gastronomique : bâtiments et machines agricoles – savoir-faire et traditions locales
  • patrimoine public (ou civil)
  • patrimoine vernaculaire
  • patrimoine architectural
  • patrimoine archéologique

Le patrimoine industriel et artisanal

Le patrimoine industriel c'est avant tout un paysage, un site aménagé. Les industries ne se sont pas implantées par le simple fait du hasard. Leur localisation peut s'expliquer par la présence de matières premières, de sources d'énergie, d'un bassin de main-d'œuvre ou encore de voies de communication. Chaque industrie va transformer son environnement, selon des besoins qui lui sont propres. C'est pourquoi, lorsque l'on appréhende le patrimoine industriel il convient de prendre en compte le site de production mais aussi son environnement. Et le patrimoine industriel c'est bien entendu aussi et peut-être avant tout une histoire sociale.

Suite à l'arrivée d'une salariée en contrat de recherche sur trois ans, autour de la reconversion du patrimoine industriel, ces données seront traitées en priorité.

Le patrimoine religieux

Il se définit comme « l'ensemble des monuments et constructions destinés à l'exercice du culte » : églises, chapelles, temples, cathédrales, couvents, etc. Cependant, il regroupe aussi des éléments matériels et immatériels. Ecrits, autels, retables, tableaux, statues et traditions sont autant d'éléments produits par la religion faisant aujourd'hui part intégrante de ce que l'on considère comme patrimoine religieux.

Le patrimoine agricole et gastronomique

Il regroupe l'ensemble des savoir-faire liés à l'activité agricole, la transformation des produits ou l'alimentation. Mais c'est également le bâti agricole, depuis la ferme jusqu'aux bâtiments d'élevage, les aménagements divers, etc.

Le patrimoine civil

Le patrimoine civil regroupe tout ce qui a été construit par et pour la communauté. Il correspond aux édifices administratifs et publics comme une mairie, la préfecture ou encore les écoles. Il peut aussi faire référence à des monuments liés à la mémoire de grands évènements ou de personnalités importantes : statues, stèles, monuments aux morts, etc.

Le patrimoine vernaculaire

Appelé aussi petit patrimoine, il regroupe des constructions autrefois utilisées dans la vie quotidienne et se trouvant le plus souvent en milieu rural. On retrouve ici des lavoirs, des fontaines, des fours à pain, etc.

Bien qu'à l'origine ces constructions aient été avant tout édifiées pour un usage purement fonctionnel, certaines d'entre-elles présentent une architecture de qualité. Aussi, l'intérêt de ce patrimoine réside dans sa
symbolique : entre lieux de sociabilité et traditions populaires.

Actualités

Les notaires d'Ardèche, mécènes du Partage des eaux

Les notaires d'Ardèche, mécènes du Partage des eaux

La Compagnie des Notaires de l’Ardèche entre Atlantique et Méditerranée L’association mécène du parcours artistique Le Partage des eaux a...

Voir toutes les actualités