Parc Naturel Régional des Monts d'Ardèche

Le patrimoine en action

Vu ailleurs

La sauvegarde et la valorisation du patrimoine culturel au Cameroun

Le programme « La Route des Chefferies » a pour objectif de créer un pôle culturel et touristique inédit au Cameroun afin d’amener les populations à se réapproprier leur patrimoine tout en contribuant à leur développement économique et social : cette expérience originale en Afrique, relatée ici, constitue un formidable terrain d’étude où les problématiques muséales et plus largement patrimoniales sont interrogées dans un contexte particulier.

Tourisme culturel et développement local durable : La valorisation du patrimoine du parc naturel régional de la Corse

L’action menée grâce au dynamisme des élus et à la structure du Parc régional de Corse constitue, pour Gérard Richez, un cas exemplaire de la façon dont un élément du patrimoine culturel peut être habilement valorisé lorsqu’il y a symbiose entre élus et populations locales. Les sites archéologiques de Cucuruzzu et historique de Capula se trouvent dans la micro-région de l’Alta Rocca, un des cantons les moins peuplés de l’intérieur de la Corse du Sud (14 993 hab., soit une densité de 6 hab./km2). Constitué de hauts plateaux valonnés, au milieu de lourds bombements graniques, plus ou moins empâtés par la décomposition en arène, et couverts d’une épaisse forêt où les chênes verts dominent, ce canton est particulièrement riche en témoignages du passé et fait du coup partie de l’arrière-pays de deux importantes zones touristiques insulaires: les région de Porto Vecchio et de Propriano.

La valorisation du patrimoine d’un territoire rural dans une zone de moyenne montagne par l’association Paysalp

La vallée du Giffre en Haute-Savoie est un territoire de transition entre villes et montagne, situé en aval des agglomérations de Genève et Annemasse et en amont des stations touristiques. C’est ici que se développent les activités de l’écomusée PAYSALP, qui s’est donné pour objectif de valoriser le patrimoine de ce territoire rural de moyenne montagne (15 communes, 13000 habitants). L’association Paysalp est née d’un choc culturel. Dans les années 60, l’installation d’une entreprise sur la commune de Viuz entraîne l’arrivée de 800 nouveaux habitants. Pour les accueillir et les intégrer dans la culture locale, une Maison des Jeunes et de la Culture est créée. Au fil des ans, l’ouverture du premier musée Paysan, la création de l’association Regain, dédiée au patrimoine, qui deviendra Paysalp quelques années plus tard, ou encore l’organisation d’animations locales et d’universités rurales européennes forgent peu à peu l’expérience et le savoir-faire de Paysalp.

La Remontée du sel

Le transport du sel s’est fait jusqu’à l’époque moderne sur la Loire, à contre courant en profitant des vents d’ouest pour remonter dans les terres éloignées des rivages. C’est cette tradition millénaire revisitée que la Remontée du Sel vous propose de revivre le temps de quelques semaines sur les traces des mariniers de Loire.

La Remontée du sel a été créée en 1997 d’après une idée originale de Jacques Gilabert. Elle a été organisée par une association jusqu’en 2003.

Renouvelée et devenue biennale en 2005, cette manifestation s’inscrit en cohérence avec les enjeux d’animation et de valorisation liés à l’inscription UNESCO du Val de Loire en tant que paysage culturel vivant.

Actualités

Les notaires d'Ardèche, mécènes du Partage des eaux

Les notaires d'Ardèche, mécènes du Partage des eaux

La Compagnie des Notaires de l’Ardèche entre Atlantique et Méditerranée L’association mécène du parcours artistique Le Partage des eaux a...

Mécen'Ardèche soutient le Partage des eaux

Mécen'Ardèche soutient le Partage des eaux

Mécèn’Ardèche met six projets valorisant l’Ardèche sur le devant de la scène dont LE PARTAGE DES EAUX !

Voir toutes les actualités